Si les chats miaulent constamment – quelle en est la raison ?

Parfois, les chats miaulent sans cesse et ne s’arrêtent jamais. Vous pouvez découvrir ici les raisons du besoin soudain de votre chat de communiquer.

Les miaulements peuvent avoir de nombreuses causes différentes. L’ennui, la solitude ou l’appel à la nourriture sont possibles, mais le comportement peut, aussi, être causé par une maladie ou des hormones. C’est souvent le cas.

Le chat miaule tout le temps : est-il malade ?

Oui, c’est tout à fait possible. Si votre chat miaule soudainement tout le temps, vous devriez au mieux l’emmener chez le vétérinaire. La douleur ou d’autres plaintes, telles que les démangeaisons, peuvent être à l’origine du besoin urgent de communiquer de votre chat. Si votre chaton est sensible au toucher et mange moins ou plus que d’habitude, il est encore plus urgent d’aller chez le vétérinaire. C’est la seule façon de s’assurer que votre chat sera traité rapidement s’il tombe malade.

Miauler chez les chats non stérilisés

Les chats qui ne sont pas castrés ont une très forte tendance à miauler de façon soudaine et permanente. Cela peut coûter à l’un ou l’autre des parents de chats le sommeil de la nuit. Parce que les chats et les matous prêts à s’accoupler peuvent devenir très bruyants. Outre la recherche constante de partenaires potentiels, on observe souvent un comportement agité. Des marques ou une disposition de la queue sont d’autres indications d’une bosse dans le museau de votre fourrure. Elle peut, aussi, vouloir un contact physique constant et se frotter contre vous ou tout autre objet. Il est préférable de consulter un vétérinaire dès que votre chat a passé cette phase. Si vous ne faites pas stériliser votre chat, il est très probable que votre animal continuera à se comporter de cette manière bruyante.

Miaou après plus d’attention

Un chat qui caresse l’appartement et miaule bruyamment peut s’ennuyer ou vouloir plus d’attention. Si vous vivez une journée stressante et que vous ne pouvez pas faire autant de câlins et jouer avec votre peau, il se peut que vous vous sentiez un peu négligé. Peut-être qu’elle n’a pas assez d’occasions de grimper, de jouer et de se gratter. Les jouets d’activité et d’intelligence, par exemple, offrent plus de variété. Un compagnon comme camarade de jeu ou partenaire de câlin serait bien sûr encore plus beau et est le moyen le plus efficace de prévenir l’ennui. Même les chats qui ont l’habitude d’aller à l’extérieur attirent fortement l’attention lorsqu’ils sont attirés à l’extérieur.

Est-ce que votre chatte est en chaleur ?

Le cycle de reproduction du chat est complètement différent de celui de l’homme. De nombreuses phases de la vie de nos petits félins sont difficilement compréhensibles pour nous. Nous ne savons pas quoi faire ni comment aider notre chat. La période de fertilité de la chatte, que l’on appelle « les chaleurs», fait partie de ces phases compliquées. Lorsque la chatte est en chaleur, on peut reconnaître différents comportements typiques de cet état, par exemple lorsque le chat se roule sur le sol.

Comment se manifestent les chaleurs chez la chatte ?

Les premières chaleurs surviennent entre le quatrième et le douzième mois de vie. À partir de cet âge, un chat est sexuellement mature. Deux fois par an, la chatte est en chaleur : au printemps et à l’automne. C’est à ce moment-là qu’a lieu l’ovulation, elle est déclenchée automatiquement par l’accouplement. Cela signifie que la chatte est constamment en attente.

Juste avant ses chaleurs, elle devient très affectueuse et câline, et elle se roule souvent sur le sol. Elle perd son appétit et ne va plus que rarement à sa gamelle. Lorsqu’elle entre réellement dans la phase de chaleur, ce comportement devient plus agressif. Elle lève sa croupe en l’air et crie à la recherche d’un partenaire potentiel. L’intensité de ce comportement dépend évidemment de sa race et de son caractère. Les chats plus calmes vivent, généralement, les chaleurs de manière moins agressive, les chats au fort tempérament sont, souvent, très extravertis dans leur hypersexualité. Souvent, les chats en chaleur produisent une décharge hormonale blanchâtre, et certains animaux ont tendance à l’impropreté. Selon les chattes, ce marquage peut attirer un mâle potentiel. En cas d’accouplement, l’ovulation est déclenchée automatiquement. La vie amoureuse de nos chats ne doit pas être prise à la légère !

S’il n’y a pas de fécondation, le cycle est répété, et ce généralement après 9 jours. La règle de base selon laquelle les chaleurs chez la chatte se produisent deux fois par an n’est plus valable dans ce cas. La chatte peut être en chaleur en permanence. Les animaux reproducteurs peuvent, également, redevenir fertiles une à deux semaines après une grossesse.

Quels sont les dangers des chaleurs chez la chatte ?

Attendre un partenaire potentiel est extrêmement stressant pour la chatte, que ce soit physiquement ou mentalement. Elle est constamment dans l’attente. Ses besoins basiques tels que s’alimenter ou aller à la litière sont oubliés. Le risque de développer des tumeurs augmente fortement chez ces animaux. Cela est particulièrement vrai si elles ne sont pas accouplées et que le corps subit des chaleurs prolongées.

La période des chaleurs peut, également, être extrêmement énervante et stressante pour les maîtres. Ajoutez à cela le grand nombre de potentiels petits. Un couple de chats peut ainsi produire jusqu’à 80 millions de petits en dix ans ! Il y a peu de chances que tous ces chatons trouvent un foyer qui leur soit adapté, avec des maîtres aimants et de la bonne nourriture.

La stérilisation du chat

Si vous ne comptez pas faire de votre chat un animal reproducteur, il est important de le faire stériliser à temps. La procédure de stérilisation du chat est simple et peut être effectuée en une heure par un vétérinaire. La stérilisation empêche non seulement les naissances, mais est également un moyen sûr de stopper les chaleurs chez la chatte. Vous économiserez ainsi, beaucoup de stress, à votre chat comme à vous-même ! L’instinct de reproduction chez le chat n’est que cela : un instinct. Les chats réagissent instinctivement, et ils pourraient très bien donner naissance à plusieurs portées de chatons par an. Mais ils n’ont aucun lien affectif avec l’idée de pouvoir donner naissance ou non à une progéniture, et les chaleurs ne leur manqueront certainement pas.

Si vous ne voulez pas de stérilisation pour votre chat, vous pouvez, également, utiliser d’autres méthodes de contraception, la plupart d’entre elles fonctionnant au niveau hormonal. Elles n’empêchent cependant pas toutes les chaleurs.

Pourquoi votre chat griffe-t-il ?

Plusieurs raisons à ce comportement résultant d’une mauvaise communication plus que de la méchanceté.

Le sevrage n’a pas été jusqu’au bout. Retiré trop tôt à sa mère, ou délaissé par elle, votre chaton n’a pas terminé son sevrage affectif. Il a une plus grande instabilité émotionnelle. A cet effet, il peut développer de l’agressivité incontrôlée. On peut rapprocher ce comportement de l’hyperactivité chez un jeune garçon. Vous devez éviter que les jeux avec votre chaton débordent. Il ne doit aucunement vous mordre ou vous griffer. Dans ce cas, stoppez immédiatement le jeu et ignorez-le. Vous devez vous adapter à sa fragilité émotionnelle.

Votre chat fait tout simplement ses griffes. Il s’attaque, donc, à votre tapisserie, vos rideaux, vos meubles. C’est un moyen pour lui de marquer son territoire. En effet, il dépose sur les objets ses phéromones au moyen de ses coussinets. Faire ses griffes est, aussi, un mode d’étirement pour votre chat.

Votre chat a développé une tendance à griffer en jouant avec vous. En effet, vous lui offrez constamment vos mains. S’il vous griffe et que vous ne le repoussez pas, il considèrera cela comme un jeu et recommencera, pensant que cela vous plaît. De fait, votre chat prendra de mauvaises habitudes, qui ne le quitteront pas une fois adulte.

Votre chat s’ennuie. À votre retour du travail, il saute sur vos jambes et vous griffe au passage. Il tente de communiquer avec vous, de vous faire passer le message. Il n’a peut-être pas assez de jouets, vous ne lui consacrez pas assez de temps. Cela engendre du stress chez lui et le conduit à ce comportement avant tout dû à de la frustration.

Que faire pour combattre les griffures ?

Offrez-lui un griffoir dès le plus jeune âge. Ainsi, votre chat pourra se défouler dessus et non sur vos meubles, tapisseries ou boiseries. Vous n’oublierez pas de féliciter votre chat dès qu’il fera ses griffes dessus.

Ayez le bon comportement en cas de griffure pendant un jeu ou une caresse. Détournez-vous de votre chat et faites-lui comprendre qu’il n’a pas agi comme il le devait.

Vous pouvez installer un film polyéthylène sur votre canapé. Votre chat n’aime pas cette matière et ne sera pas tenté de le griffer. Utilisez aussi du papier aluminium pour les accoudoirs de votre canapé.

Vous pouvez utiliser des répulsifs pour chat à base de vinaigre, citron, eucalyptus. Ces répulsifs contiennent des hormones d’apaisement qui empêcheront votre chat de souiller vos meubles.

Il vous est, également, possible d’employer un diffuseur de phéromones. Ces derniers apaiseront le chat, qui sera ainsi moins enclin à griffer.

En résumé

Griffer ne signifie aucunement de la méchanceté chez votre chat. Pour lui, il s’agit d’un moyen de communiquer avec vous. Le fruit d’une relation qui s’est détériorée, d’une incompréhension née, d’un mal-être sous-jacent, de mauvais réflexes adoptés ou d’un sevrage pas terminé.

Dans tous les cas, il faudra rectifier ce comportement le plus tôt possible afin qu’il ne perdure pas. Arbre à chat et griffoirs offriront à votre chat un lieu adéquat pour satisfaire ses pulsions. Vous pouvez recouvrir vos meubles et canapés de plusieurs matières, mais aussi utiliser des répulsifs spécifiques pour apaiser votre chat.

Qu’est-ce qu’un marquage urinaire chez le chat ?

Du point de vue félin, le marquage urinaire n’est pas de la malpropreté. Plus encore, la propreté en général n’est pas vue de la même façon entre le chat et l’humain. Le marquage est le dépôt de petites quantités d’urine sur des surfaces souvent verticales. Dans la plupart des cas, le chat qui pulvérise reviendra dans cette zone. Généralement, on pourra observer que la queue du chat peut trembler ou onduler au moment où il marque.

Etre propre pour un chat, c’est finalement faire à l’endroit où il ne dort pas. Cet endroit peut changer. Un chat qui n’urine pas au bon endroit est souvent révélateur d’un mal-être qui s’amplifie si le chat est puni. Le marquage urinaire lui est un message qui peut, également, durer si rien n’est fait.

Pourquoi les chats marquent-ils avec l’urine ?

Les chats marquent les endroits où ils vivent ou qu’ils visitent de nombreuses façons. Les chats marquent avec des glandes odorantes sur leurs pieds, joues, visage et queue ainsi qu’avec de l’urine. C’est un comportement naturel qui ne devrait, alors jamais être puni.

Cela leur permet de déposer leurs odeurs. En déposant une odeur, le chat communique aux autres animaux qu’il était là. Les chats marquent leur territoire, pour annoncer leur sexe et leur disponibilité sexuelle.

Le marquage peut se produire en raison de la présence d’autres chats à proximité, à l’extérieur ou parmi les chats qui vivent dans le même ménage. Les chats marqueront, également, leur territoire lorsqu’ils se sentiront menacés ou stressés. Cela peut se produire avec un changement dans la routine du ménage, les compositions, les conditions de vie, nouveaux lieux de vie et autres changements environnementaux et sociaux ou encore une maladie.

Comment traiter le problème du marquage urinaire?

Si votre chat est dans cette situation, il ne faut surtout pas le punir ou lui mettre la truffe dans ses urines. C’est inefficace et stressant ce qui peut amener le chat à recommencer. Il est préférable de comprendre pourquoi pour arrêter le problème. Consulter un vétérinaire pour s’assurer que le chat n’est pas malade.

Comme pour tous les problèmes de comportement, l’historique aide à déterminer le plan de travail ou le traitement. Il faut, alors, noter ou se situe le marquage urinaire, depuis quand, la fréquence, le comportement du maître, le nombre d’animaux à l’intérieur de la maison, les changements qui ont eu lieux. Cette analyse permettra de comprendre le chat et donc, de faire en sorte que cela ne se reproduise plus.

La litière du chat peut expliquer le marquage urinaire

Le choix de la litière et de l’endroit où elle sera placée doivent être suffisamment étudiés. Certains chats sont adeptes des bacs à litière fermés, d’autres n’apprécieront pas de faire leurs besoins dans la même litière. Il est important de respecter ces prérogatives afin que votre chat n’ait pas de réticence à uriner dans l’endroit approprié.