Achetez du maltais : Informations sur le caractère du chien

Sans instinct de chasse et doté d’une force de mouvement moyenne, il n’y a presque rien qui puisse déranger les Maltais. À moins que son maître n’ait pas assez de temps pour lui, parce qu’il n’aime pas du tout ça ! Si la race de chien reçoit beaucoup d’amour, des soins et une attitude adaptés à l’espèce ainsi qu’une activité physique et mentale suffisante, le Maltais se sent vraiment bien.

Un chien au caractère particulièrement affectueux

Pas étonnant que le Maltais soit particulièrement aimé des personnes âgées ou des familles. Le chien blanc comme neige aime ses maîtres et veut passer le plus de temps possible près d’eux. Il faut le lui accorder, car sinon il sera malheureux. Vous ne devez pas non plus le confier si souvent à un service de garde de chiens, en cas de doute, votre petit ami préfère venir au bureau avec vous plutôt que de rester avec un gardien de chien. Aussi aimant et confiant qu’il soit envers ses maîtres et les personnes qu’il connaît, il est également, timide envers les étrangers. Il a besoin d’un peu de temps avant de prendre de nouvelles personnes dans son cœur. Une certaine vigilance accompagne son léger malaise envers les étrangers.

Quelques caractéristiques du Bichon Maltais dans le sommaire :

  • Bon caractère et doux
  • Affectueux et loyal
  • Actif et vif
  • Intelligent et attentif
  • Docile et câlin
  • Joueur et insouciant

Un ami équilibré et câlin pour les enfants

Une famille avec des enfants trouvera en le Maltais un chien fiable et aimant les enfants chez eux. Il adore jouer avec eux et aime se faire caresser par les plus jeunes. Même si son personnage est très calme, il aime s’ébattre dans le jardin et vous pouvez aussi y pratiquer quelques tours avec lui. D’autre part, un Maltais n’est pas forcément le meilleur choix pour vous si vous avez peu de temps à lui consacrer, si vous voyagez beaucoup et si vous devez souvent le confier à des amis ou à des connaissances. Même si le Maltais a une nature vive et active, il a également, besoin de périodes de repos occasionnelles pendant lesquelles il peut se détendre, de préférence à proximité de son maître.

Comment prendre soin de votre chien ?

Vous êtes sur le point d’accueillir votre premier chien dans votre maison en tant que gardien d’animaux ? Mais avant d’en être arrivé à ce stade, vous êtes vous renseigné sur la race de l’animal, ainsi que son caractère ? Une fois dans votre famille, il faudra bien prendre soin de lui.

Son éducation

Lorsque votre nouveau pensionnaire arrivera dans sa pension pour chien, il est important de poursuivre son éducation afin qu’il puisse s’adapter à sa nouvelle vie de famille.

Par exemple, vous devrez l’habituez à faire des promenades pour les besoins, sinon il va les faire dans votre maison.

L’habituer, également, aux choses qu’il doit ou ne doit pas faire, si vous contestez à chaque fois, il ne saura plus quoi faire.

Vous devrez lui apprendre que vous êtes son gardien d’animaux et qu’il n’est pas le maître, un chien a besoin d’autorité. Vous devrez, également, lui faire comprendre que pour toute bonne action, il y a une récompense, et au contraire s’il fait de mauvaises choses, il faudra le punir selon les habitudes de son propriétaire.

Son alimentation

Si vous avez une pension chien, il faudra ajuster le dosage de l’alimentation en fonction du poids et de la taille de l’animal, sinon il y aura des carences.

Vous pouvez choisir de lui donner des croquettes ou de la pâtée pour chien, ou même de lui donner de la nourriture maison, mais le plus prudent est de demander conseil au propriétaire de l’animal sur le régime de son compagnon.

Vous devrez, également, veiller à ce que votre pensionnaire est accès à une gamelle remplie d’eau. Il a besoin d’être bien hydraté pendant la garde, non seulement pour rester en bonne santé mais aussi pour avoir un pelage brillant.

L’entretien

Pendant toute la durée de la pension pour chien, vous devrez veiller à ce que l’animal soit bien entretenu et qu’il bénéficie d’une bonne hygiène pour lui garantir une bonne santé.

Afin qu’il soit propre et bien entretenu pendant la garde, suivez ces indications :

Le bain

Pour commencer, vous pouvez (avec l’accord du propriétaire) lui faire prendre un bain.

Une à deux fois par mois peut suffire pour une garde de longue durée et vous devrez utiliser des shampoings pour chien, afin d’enlever les puces et autres parasites.

Le brossage du pelage

Généralement, chaque chien doit avoir un rythme qui lui est propre en fonction de ses propriétaires.

Pendant une garde, vous pouvez brosser les chiens à poils longs quotidiennement afin d’éviter les nœuds, pour les chiens à poils courts, une fois par semaine sera suffisant.

Les yeux et les oreilles

Vous devrez, également, veillez à ce que les yeux et les oreilles de votre pensionnaire soient bien propres.

Les oreilles doivent être nettoyées soigneusement deux à trois fois par semaine. Les yeux se nettoient à l’aide de coton imbibé d’une lotion spéciale.

Les pattes

Veillez à ce qu’il n’y ait pas de cailloux coincés entre ses orteils ou entre les coussinets, même chose pour les épines et les poils.

Pour les gardiens d’animaux qualifiés, vous pouvez éventuellement couper les ongles, et lui brosser les dents avec des dentifrices pour chien.

Sa niche

Si vous souhaitez l’installer dans une niche ou un panier, assurez-vous qu’elle soit propre avant tout, surtout dans le cadre d’une pension pour chien.

Il faut nettoyer régulièrement la niche ou le panier car il est possible qu’il y fasse parfois des bêtises.

Assurez-vous de lui installer un coin douillet pour qu’il puisse s’y reposer, et ne jamais oublier une gamelle d’eau pour qu’il puisse boire à sa guise.

Voila à peu près les conseils de base pour bien prendre soin de votre pensionnaire pendant une garde. Évidemment, il faut garder en tête que les soins et l’alimentation peuvent varier en fonction de la race que vous allez accueillir.

Pourquoi et comment couper les griffes de son chien ?

Des griffes non entretenues peuvent se casser, s’incarner et gêner votre chien. Si vous entendez des “clic-clic” lorsque votre chien marche sur une surface dure, cela veut dire qu’il est temps de couper ses griffes.

Pour savoir s’il est temps d’entretenir les griffes de votre chien, observez-le attentivement quand il est debout. Si ses griffes touchent le sol ou se tordent dans ses orteils, cela veut dire qu’elles sont trop longues. Vous pouvez, aussi, attraper ses pattes et pousser les coussinets pour sortir ses ongles et vérifier leur longueur. C’est d’ailleurs un excellent moyen de l’habituer à se faire manipuler les pattes, ce qui vous facilitera la tâche le jour où vous allez lui couper les griffes. En moyenne, il faut couper les griffes d’un chien tous les deux mois. Un chien d’appartement peut avoir besoin de soins plus réguliers qu’un chien qui joue dehors à faire des trous dans le jardin.

Comment couper les griffes de son chien soi-même ?

Vous avez le choix entre trois positions pour couper les griffes de votre chien. Soit vous le placez en position assise à côté de vous, soit vous le mettez en position couchée et la troisième, c’est en position débout. Une fois votre chien en bonne position, voici les étapes à suivre :

  • Prenez une patte et enlevez toutes les saletés qui se sont accumulées autour de l’ongle.
  • Pour éviter de blesser votre chien, vous devez localiser la partie vivante de la griffe. Attention, il est particulièrement difficile de repérer la vascularisation si le chien a des griffes noires. Il vaut mieux dans ce cas éviter de couper trop court.
  • N’oubliez pas les ergots qui se trouvent à l’intérieur des pattes et qui ne s’usent pas.

Quel coupe-griffes choisir ?

Le choix du coupe-griffes doit se faire en fonction de la taille de votre chien. Pour un petit chien, les pinces coupe-griffes sont très pratiques, car facile à manier. Pour un grand chien en revanche, mieux vaut utiliser une lime électrique si possible.

Quelle brosse pour quel chien ?

Le toilettage passe par plusieurs étapes pour lesquelles il faut différents accessoires.

Les brosses et peigne pour le démêlage

La première phase du toilettage commence par le démêlage. Pour ce faire, choisissez un peigne adapté. Les peignes doubles ont deux écartements de dents. Les plus larges servent à démêler les gros nœuds sans casser les poils alors que les plus fines permettent un travail précis. Si votre chien a les poils longs, un peigne couteau peut être utile. Il est doté de lames permettant de couper les nœuds récalcitrants sans abîmer la peau.

Le brossage

Pour le brossage, différentes brosses sont à votre disposition selon la longueur des poils de votre chien. S’il a les poils ras ou durs, une lame de mue, également appelée trimmer, sera parfaite pour ôter les poils morts. Une brosse spécifique pour les poils courts ou un gant en caoutchouc sont aussi adaptés. Pour les chiens à poils mi-longs ou longs, choisissez plutôt une brosse à aiguilles ou carde. Elle peut être en acier inoxydable ou en plastique. Cette dernière est plus douce pour le chien mais moins résistante dans le temps. Les poils longs avec du sous-poil sont à brosser avec un peigne râteau ou une étrille. Ces accessoires permettent de se débarrasser des poils morts sans casser les autres.

Le lissage des poils

L’étape finale est le lissage des poils. Quelle que soit la longueur du pelage de votre chien, vous pouvez utiliser une brosse douce en nylon ou un gant de caoutchouc.

Où acheter les brosses et les peignes ?

Pour un toilettage et un brossage réussi et efficace, il faut du matériel de qualité. Vous pouvez acheter les brosses et les peignes de votre chien dans les grandes surfaces mais ils seront rarement à la hauteur de vos attentes. Pour des brosses et des peignes de qualité, rendez-vous plutôt dans les magasins spécialisés comme les animaleries. Le choix sera nettement plus vaste. Vous pouvez, également, acheter le matériel de votre chien dans un salon de toilettage. Là encore, le choix est vaste et le personnel saura vous conseiller. Si vous savez exactement ce que vous cherchez, de nombreux sites Internet vous permettent d’acheter directement vos brosses et vos peignes.

Soigner son chien au quotidien

Plutôt que de tout faire d’un coup, au risque de mettre à rude épreuve la patience de votre ami, faites un jour les yeux et un autre, les ongles par exemple. En étalant, ainsi, les soins d’hygiène, cela ne vous prendra pas plus que quelques minutes par jour.

Soins des yeux : si vous possédez un chien à museau plat (comme un boxer ou un bouledogue), vous devez vous en occuper quotidiennement. Pour les autres, faites-le tous les 8 à 10 jours. Une fois lavées vos mains, vous pouvez utiliser une lingette oculaire spécialement prévue à cet effet (en vente chez le vétérinaire) ou une compresse imbibée de sérum physiologique. Pour nettoyer, partez de l’angle interne de l’œil vers l’extérieur et changez de lingette ou de compresse pour recommencer sous peine de ramener des germes dans l’œil ;

Soins des oreilles : chez les chiens à oreilles tombantes ou avec une forte pilosité à l’entrée du conduit, comptez un nettoyage tous les 8-10 jours (sinon, tous les mois). Évitez de le faire en hiver, juste avant une promenade, si le temps est vraiment glacial. Utilisez un nettoyant auriculaire spécifique pour chien, en vente en pharmacie ou chez le vétérinaire. Instillez quelques gouttes, massez l’extérieur de l’oreille avec la main et essuyez l’éventuel excès de produit avec une compresse ;

Nettoyage des dents : il existe des dentifrices pour chien (goût viande) à utiliser avec une brosse ou un doigtier enfilé sur l’index. On peut, aussi, donner des croquettes légèrement abrasives qui assurent un nettoyage mécanique, ainsi que des produits à mâchouiller, des patchs auto-adhésifs à fixer sur une molaire et qui libèrent un antiseptique ou encore, des comprimés ayant un effet similaire. Enfin, à l’occasion d’une anesthésie pour un tout autre motif, le vétérinaire peut en profiter pour faire un bon détartrage ;

Bain : l’idéal serait un bain tous les 2 mois, immédiatement après une séance de brossage. Mais s’il s’est baigné dans l’eau de mer ou rouler dans le crottin, n’attendez pas, il faut laver tout de suite. Utilisez uniquement un shampooing pour chien et rincez abondamment.