Pourquoi est-il dangereux de couper la queue du chien ?

Dans certains pays, couper la queue de chiens (ou caudectomie) est formellement interdit par la loi pour des raisons esthétiques. Ce type d’intervention douloureuse peut causer d’importants problèmes de santé et de communication à ces animaux. Pourtant dans d’autres pays cette intervention est légale sous certaines conditions et sous réserve d’acceptation du vétérinaire. Ce professionnel de la santé animale, a le droit de refuser de couper la queue d’un chien eu égard de l’importance de ce membre pour cet animal. Dans cet article, les lecteurs découvriront les conséquences néfastes de la caudectomie.

Pourquoi est-ce dangereux de couper la queue d’un chien ?

Les chiens ont besoin de leur queue pour de nombreuses choses : ce membre de son corps est présent dès sa naissance et se développe petit à petit. Couper la queue du chien ne doit pas être faite que par un vétérinaire et pour des raisons bien spécifiques. Quand la queue est coupée, ce sont aussi les cartilages, les nerfs, les vaisseaux sanguins et d’autres tissus qui sont affectés en plus de la peau de l’animal.

La caudectomie cause des problèmes de mobilité et de communication

La queue constitue le prolongement de la colonne vertébrale chez le chien et elle est composée de vertèbres et d’autres tissus qui aident à maintenir l’équilibre.  » En courant, en tournant et en effectuant certains mouvements, l’animal a besoin de sa queue, c’est comme si c’était son gouvernail »,

En outre, la queue est essentielle pour la communication canine. En effet, les chiens envoient des messages aux autres chiens et à leurs propriétaires par le biais de la position des oreilles et du mouvement de la queue. Donc, il s’agit d’un outil de communication essentiel pour cet animal qu’il faut veiller à ne couper que dans des cas d’extrême urgence chez le vétérinaire.